Interview d'Emma Driver, experte en gastronomie française en général et en foie gras en particulier

 

Le foie gras appartient tellement à la culture française que le débat éthique autour du foie gras est souvent complexe à comprendre.

 

C’est pour cela qu’il est intéressant de lire l’avis d’une spécialiste de la gastronomie française qui ne soit pas française d’origine, et qui connaît particulièrement bien le foie gras pour avoir vécu plusieurs années dans le Périgord.

 

Emma Driver est anglaise, a visité des fermes, des entreprises industrielles, discuté avec des producteurs de foie gras. Bien sûr, elle aime déguster du foie gras mais son témoignage est très intéressant car il va bien au délà d’un simple avis, même expert, sur la saveur ou le goût du produit.

 

C’est pourquoi, qu’avec son accord, je me suis permis de traduire une de ses interviews

 

L’interview complète (en anglais) sur MyFrenchlife.org

 

 

Qu’est-ce qu’il vous intéresse à propos du foie gras ? Pourquoi avoir réfléchi à l’aspect éthique autour de la production du foie gras ?

 

J’avais goûté le foie gras et j’avais adoré. Mais je savais bien évidemment qu’il existait un débat autour de sa production. Je me sentais coupable lorsque j’en mangeai, mais d’un autre côté je voyais les canards vivre tranquillement dans les champs aux alentours, et les habitants m’en parlaient de manière naturelle.

 

 

                

 

 

Alors, j’ai décidé de visiter des petites exploitations et des exploitations industrielles pour avoir une meilleure compréhension des méthodes de production et de me faire ma propre idée. Afin de savoir si je devais continuer à manger du foie gras ou non.

 

J’ai découvert que les idées préconçues autour de la production de foie gras n’étaient pas justes.

 

 

Pour quoi les Français aiment tant le foie gras? Pourquoi est-ce considéré comme un produit de luxe ?

 

C’est un produit particulièrement riche en terme de goût et de texture, et c’est un produit coûteux à produire. Les Français aiment le foie gras tout simplement parce que c’est délicieux. Leur perception de la production du foie gras est complètement différente de celle des étrangers, et donc leur amour du foie gras n’est pas entachée par la culpabilité.

 

Les étrangers tendent à penser que qu’il peut être cruel de produire du foie gras du fait du gavage, alors que les Français voient cela comme un acte normal de gaver un animal avant de le tuer.

 

 

En fait, comme toujours, la vérité se situe au milieu. Le gavage n’est pas toujours cruel et ne concerne d’ailleurs que les deux dernières semaines de la vie des canards, qu’ils passent en grande partie en liberté. En revanche, voir les cages* utilisées par les entreprises industrielles lors du gavage est franchement déplaisant.

 

Les Français aiment la tradition et le foie gras est un authentique produit de luxe.

 

 

Quelle est votre recette de foie gras préférée?

 

Une tranche de foie gras frais poêlé, mais quelquefois un foie gras entier en conserve est le top.

 

 

*Ce type de cages est interdit à partir du 1er janvier 2016, ce qui est une décision très positive (Note du traducteur)